Présentation Lamentation musée Toulouse Lautrec
(c) Ville d'Albi

Manifestations

Piano au Palais

Concert

Cour d'honneur, Palais de la Berbie

Vendredi 5 septembre 2014, 20h


Créé en 1982 par le pianiste argentin Miguel-Angel Estrella, le Mouvement Humanitaire Musique Espérance regroupe au sein de la Fédération Internationale Musique Espérance, ONG auprès de l’UNESCO, seize antennes réparties dans six pays, dont celle d’Albi. L’Association Musique Espérance Albi-Tarn et le musée Toulouse-Lautrec s’associent et proposent, pour la quatrième année, une nuit du piano dans la cour d’Honneur du Palais de la Berbie.

Philippe Cassard, pianiste, compositeur, producteur sur France Musique, souvent décrit comme l’un des musiciens les plus complets de sa génération.Il partagera l’affiche avec le jeune et talentueux pianiste Nikolay Khozyainov, né en 1992 à Blagovenschensk (Russie) et lauréat de nombreux prix.

Réservations
Tel 05 63 38 42 87

 

Exposition

H.P. Dillon (1850-1909), illustrateur Belle Epoque

Hôtel Rochegude,  41 Avenue Maréchal Foch, Albi
du 12 septembre au 12 octobre 2014

► A partir du 12 septembre, ouverture de l’exposition consacrée à H.P. Dillon, contemporain de Toulouse-Lautrec.
Afin de marquer le 150e anniversaire de la naissance de Toulouse-Lautrec, les mois à venir seront aux couleurs de l’époque de l’artiste albigeois.

Henri Patrice Dillon accompagne et évoque le Paris de la Belle Epoque à travers sa production picturale. Adepte du cirque, des cabarets et du théâtre, Dillon transcrit l’ambiance d’un Paris dynamique et mouvementé. Intégré dans l’exigeant système artistique, admis au Salon depuis 1876 et admiré par ses pairs, il crée des images rassurantes et traditionnelles.
Dillon montre les Parisiens dans leurs activités quotidiennes en les représentant avec réalisme, soin et détail tantôt sur les quais de la Seine, tantôt sur le lac gelé du bois de Boulogne. Avec un trait précis, appliqué et méticuleux, il saisit l’effervescence artistique et intellectuelle du Paris fin de siècle.
Passionné par la lithographie, Dillon remporte en 1890 la médaille d’honneur au Salon, dans la section gravure-lithographie. Il s’inscrit du côté d’un art officiel et accepté de tous : il est vice-président de la société des peintres-lithographes et membre de la commission du Salon des Cent en 1895 aux côtés de Puvis de Chavannes et de Chéret. Ce moyen d’impression permet à Dillon d'explorer la vie fourmillante de Paris en représentant le plus fidèlement possible ses habitants.

Au mTL :
► Une sélection d’oeuvres de Dillon est à découvrir dans le parcours permanent du musée à partir du 12 septembre 2014
.


Entrée libre, ouvert de 13h00 à 19h00 tous les jours sauf le mardi

Journées européennes du Patrimoine 2014

Entrée libre de 9h00 à 18h00 (dans la limite des normes de sécurité)

samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014

Les «Journées du patrimoine» sont l’occasion de découvrir les richesses du patrimoine et permettent de faire connaître l’action des pouvoirs publics et des acteurs agissant quotidiennement pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine.

Le mTL ouvre gratuitement ses portes à l’occasion de la trente et unième édition des Journées européennes du patrimoine et propose la découverte du travail de Christian Karoutzos, restaurateur et peintre : de la restauration à la création.
En 2009, des sondages réalisés au plafond de la galerie Renaissance située dans l’aile d’Amboise du Palais de la Berbie ont révélé des traces de décors dissimulées sous d’autres couches de peinture.
En 2011 deux premières travées de ce plafond en carène de bateau inversé sont dégagées donnant à voir des peintures de la fin du XVème siècle.
En juillet 2012,s’est achevée la restauration de la galerie d’Amboise conduite par Christian Karoutzos et son équipe de restaurateurs.
Christian Karoutzos, peintre, s’empare de ce décor exceptionnel comme autant de fragments du passé pour créer Patrimoniales peintures, série conçue tel un trait d’union entre patrimoine et peinture contemporaine, entre mémoire et présent, réinventés.


Accès libre :
Salles du musée, découverte de la galerie d’Amboise et des collections
Salle Choiseul, présentation de panneaux explicatifs sur la restauration de la galerie d’Amboise
Atelier, présentation de Patrimoniales peintures de Christian Karoutzos 

Présentation temporaire

musee_toulouse_lautrec_lamentation

La Lamentation de Saint-Salvi
un chef-d'oeuvre flamand redécouvert

Petit salon Daillon du Lude
du 2 décembre 2013 au 30 septembre 2014

Découvrez  la Lamentation en vidéo présentée par Danièle Devynck, conservateur en chef, mTL

Au terme d'importants travaux de restauration, la Lamentation, qui provient de la collégiale Saint-Salvi, fait l'objet d'un accrochage exceptionnel au musée Toulouse-Lautrec. Le public est invité à découvrir ce panneau flamand relevant du milieu artistique anversois des années 1515-1520, et à prendre connaissance des analyses iconographique, stylistique et historique dont il a fait l'objet.

En corolaire le mTL propose un éclairage sur les Apôtres de Georges de La Tour (1593-1652), des chefs-d'oeuvre révélés qui appartiennent à son fonds.

L'étude scientifique du panneau et la rédaction de l'ouvrage réalisé sous la patronage de la mairie d'Albi ont été confiées à Mathieu Deldicque, aujourd'hui conservateur au service des musées de France (Ministère de la Culture et de la Communication) dans le cadre de sa formation à l'Institut national du Patrimoine.

Commissariat
Mathieu Deldicque, conservateur du patrimoine, Service des Musées de France, Ministère de la Culture et de la Communication.

Restauration
Olivier Clérin et Hélène Bonneau Garcia (Centre de conservation et de restauration du patrimoine artistique, Gaillac), Juliette Mertens, sous le contrôle de Sylvie Desachy, conservateur des antiquités et objets d'art du Tarn et de Catherine Gaich, conservateur des Monuments historiques, DRAC Midi-Pyrénées.

La restauration de La Lamentation de Saint-Salvi, propriété de la ville d'Albi, a pu être réalisée grâce au financement de la mairie d'Albi et de la DRAC Midi-Pyrénées.

Exposition réalisée par la ville d'Albi et le musée Toulouse-Lautrec.